L’Algérie au cœur avec Hakim Medjkoune, écrivain et poète

Publié le 22 avril 2019 par UPA

Détails de l'événement

  • Début : 25 Avr 2019 à 19:30
  • Fin : 25 Avr 2019 à 22:00
  • Lieu : Université Populaire des Ardennes
  • Adresse : 3 rue du gymnase - 08000 Charleville-Mézières

Pour rendre hommage au printemps berbère, lors de la rencontre que propose l’université populaire des Ardennes Hakim Medjkoune lira lui-même des extraits de romans et de poèmes et il nous propose une réflexion sur les thèmes suivants :
• Penser en langue Berbère de Kabylie et écrire en Français. Les poèmes berbères d’aujourd’hui et d’hier.
• Propos sur la situation en Algérie : sans transformation globale et radicale des structures du pays, les changements risquent de ne pas avoir lieu.
• Réflexions sur la société algérienne et ses paradoxes.

Hakim Medjkoune, autodidacte, écrivain, poète, né en à Ouzellaguen dans la willaya de Bejaïa, en Algérie en 1974 écrit depuis l’âge de 14 ans encouragé par sa mère. Syndicaliste, engagé dans la section syndicale de L’UGTA de l’entreprise Danone en Algérie et dans les associations qui œuvrent pour l’insertion sociale et professionnelle dans sa commune. Pour lui, engagement et écriture vont toujours ensemble… Hakim Medjkoune a écrit aux éditions Edilivre : « L’amour irrite », roman en 2012, « Les cris de la douleur », en 2013 et « Le mirage d’amour », 2014 qui sont deux recueils de poésie.Actuellement il prépare un roman sur Matoub Lounes.
La soirée se terminera avec Idir Benaoudia, auteur, compositeur, interprète sur des textes évocateurs de la culture Amazighe et des musiques folk et song et enfin avec la chorale de femmes berbères « Ourar ».
La soirée se terminera avec Idir Benaoudia, auteur, compositeur, interprète sur des textes évocateurs de la culture Amazighe et des musiques folk et song et enfin avec la chorale de femmes berbères « Ourar ».

Partager cet article :