La relation en Art-Thérapie avec Yves Lefebvre psycho-pratricien

Arts & Psy

Publié le 3 octobre 2019 par UPA

Détails de l'événement

  • Début : 4 Oct 2019 à 19:00
  • Fin : 4 Oct 2019 à 21:00
  • Lieu : Université Populaire des Ardennes
  • Adresse : 3 rue du gymnase - 08000 Charleville-Mézières

Organisation : Le mouvement des Art-Thérapeutes

Conférence-débat dans le cadre des journées de découverte de l’art-thérapie à Charleville-Mézières :
« La relation thérapeutique en art-thérapie »
à L’Université populaire des Ardennes avec Yves Lefebvre, psycho-praticien relationnel, superviseur et formateur au Mouvement des Arts-Thérapeutes. Membre du SNPPSY, auteur de La foi au miroir de la psychanalyse, la psychothérapie relationnelle et L’éthique relationnelle en psychothérapie.

Ce débat sera animé par Catherine Fourdrignier (http://art-therapie-ardennes.fr/profil/) et Juliette Cheriki-Nort (www.cherikinort.fr/), art-thérapeutes.

Le mouvement d’art-thérapeutes : http://www.le-mat.net/presentation

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?
(selon l’Association des art-thérapeutes du Québec : http://www.aatq.org)
L’art-thérapie est une discipline des sciences humaines qui étend le champ de la psychothérapie en y englobant l’expression et la réflexion tant picturale que verbale. Bien qu’en art-thérapie la personne puisse aborder le même type de problèmes que dans une thérapie verbale conventionnelle, elle s’engage toutefois dans le processus thérapeutique en créant une œuvre avec le matériel d’arts plastiques tout en discutant avec le ou la thérapeute. L’équation production artistique et discussion ainsi que la manière précise par laquelle ces deux modes de communication fusionnent, dépendent de l’individu et de la situation.

Quoi qu’il en soit, toutefois, la production d’une image est primordiale en art-thérapie.
Aucun talent artistique ni habilités particulières n’est requis pour pouvoir bénéficier pleinement de l’art-thérapie. Le processus créatif comme l’œuvre produite sont considérés davantage pour leur portée thérapeutique que pour leur valeur esthétique. L’art-thérapeute joue le rôle de témoin, de guide ou de catalyseur qui va s’offrir pour assister la personne à exprimer sa créativité et à ‘’traduire‘’ son langage créatif en pistes d’exploration significatives et en prise de conscience personnelle.

Quoique la pratique de l’art-thérapie soit mieux reconnue pour sa contribution dans les milieux cliniques des établissements de santé mentale et les hôpitaux, celle-ci s’étend bien au-delà des services de santé et englobe le domaine des services sociaux, des corporations, de l’éducation, de l’interculturel, et du communautaire.

Partager cet article :