« Énergies musulmanes et autres richesses françaises » du journaliste Marc Cheb Sun

Publié le 6 juillet 2016 par UPA

Marc Cheb Sun, journaliste et fondateur de la revue « D’ailleurs et d’Ici » est venu présenter, samedi 2 juillet 2016, dans la salle paroissiale de l’église de Mohon, un manifeste de tous ceux qui, en France, valorisent leurs multiples identités. En ces temps troublés, où le repli sur soi, la peur de l’autre et les crispations en tous genres menacent le vivre-ensemble et les fondements de la démocratie et de la République, il a convié l’assistance composée d’une centaine de personnes au dialogue des cultures et des religions, à l’acceptation de la pluralité des identités et de leurs mixités ainsi qu’à une meilleure connaissance de l’histoire et de l’héritage de chacun.

L’enjeu ? Recréer du lien et faire émerger toujours davantage dans la société française la contribution de tous, et plus particulièrement celle des citoyens musulmans, aujourd’hui pointés du doigt. Car l’objectif est bien de redonner une présence positive aux musulmans de France, ferments d’une richesse culturelle, sociale et politique encore trop méconnue et ignorée.

 Promouvoir une France plurielle

Avec des mots simples, Marc Cheb Sun a évoqué les questions des médias, de leurs relation avec la jeunesse, d’éducation, de laïcité, mais aussi de connaissance ou plutôt de méconnaissance de l’histoire coloniale… Il fut unanimement applaudi par un auditoire attentif, marqué par la présence de Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, et composé aussi de représentants des religions catholique et musulmane (les représentants de la communauté juive et bouddhiste s’étaient excusés de ne pas pouvoir être présents). A cette occasion, une minute de silence a été respectée en hommage aux victimes de l’attentat sanglant à l’aéroport d’Istanbul.

Au final, au cours de cette conférence, loin des dogmatismes et des certitudes rassurantes et fallacieuses – « Si nos certitudes deviennent des interrogations et bien c’est tant mieux » – le journaliste a offert un véritable plaidoyer pour une France plurielle et ouverte que nous vous proposons de retrouver ici dans enregistrement sonore complet, suivi d’un autre restituant les échanges avec le public.

 Pour prolonger la réflexion et découvrir la démarche de Marc Cheb Sun : http://www.marc-chebsun.com/

Enfin, vous retrouverez, en bas de page, les photos de la soirée musicale et du partage du repas au moment de la rupture du jeûne du Ramadan (Iftar).

 

La conférence de Marc Cheb Sun (35 minutes) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Les échanges avec le public (16 minutes) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Pour ceux qui n’auraient pas le temps d’écouter la totalité des échanges nous vous proposons deux courtes séquences sonores.

Intervention de Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières et président d’Ardenne-Métropole (5 minutes et 48 secondes) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Intervention de Monsieur Zouitane, président de l’association de la mosquée des Ardennes (1 minute et 54 secondes) :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 


 

Puis cette soirée fut l’occasion de partager un repas convivial et musical au moment de la rupture du jeûne du Ramadan, avec notamment la musique de DJ Rachid et le groupe Mohand Halfaoui.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette soirée a été organisée à l’initiative de l’Université populaires des Ardennes avec les centres sociaux (fédération 08), Sel’Ardenne, association les locataires de la terre, association Yalla, Unissons-nous, Média-Terre, la ligue des droits de l’homme, l’association afro-antillaise des Ardennes, l’association franco-mauritanienne.
Avec le soutien de la Ville de Charleville-Mézières et de l’agglomération Ardenne Métropole.

Partager cet article :